1900-1950 - Trois-Rivières industriel

1900  94% des enfants d'âge scolaire sont inscrits à l'école.

1900  Le 4 juin, Louis-Docithé Paquin est élu maire
de Trois-Rivières.


1901  Selon le recensement, les scieries embauchent
environ 600 travailleurs.


1901  Le mandat du maire passe de deux à quatre ans.

1901  On compte 166 religieuses à Trois-Rivières.

1901  La population de Trois-Rivières atteint 9 981 habitants.

1902  Les femmes locataires obtiennent le droit de vote.


1902  Le 14 juillet, Nazaire Lefebvre-Denoncourt est élu maire de Trois-Rivières.


1903  Arrivée des Filles de Jésus. Fondation d'une
école : le Jardin de l'Enfance.

1904  Le 11 juillet, Néré LeNoblet Duplessis est élu maire de Trois-Rivières.


1904  Élection du premier conseil municipal à Saint-Louis-de-France.


1905  Le 3 avril, Louis-Docithé Paquin est élu maire de Trois-Rivières.

1905  Le 12 juin, J.-F. Bellefeuille est élu maire de Trois-Rivières.

1906  L'avocat François-Siméon Tourigny se fait élire à la mairie le 9 juillet.

1907  Le site de La Tuque est relié par chemin de fer à Trois-Rivières et des intérêts américains y entreprennent la construction d'une usine de pâtes et papiers (Brown).

1907  Charles Ross Whitehead choisit d'implanter une grande filiature à Trois-Rivières, la Wabasso.

1908  Le 22 juin, un grand incendie détruit toute la partie de la ville située entre les rues du Fleuve, Bonaventure, Champlain, et Saint-Georges. Plus de 200 résidences et presque tous les commerces de la ville sont complètement rasés par les flammes. En tout, 800 bâtiments, y compris hangars et entrepôts, brûlent.

1908  Le député provincial Joseph-Adolphe Tessier obtient une assistance financière du gouvernement du Québec afin de reconstruire les habitations des sinistrés.


1908  Le 13 juillet, Louis-Philippe Normand est élu maire de Trois-Rivières.

1909  Fondation de la Caisse populaire de Trois-Rivières.

1909  Les ateliers de la Canada Iron Foundry sont incendiés.

1909  Agrandissement de la Canada Iron.


1910  Charles Ross Whitehead et ses associés fondent la Wayagamack, aujourd'hui propriété de Kruger, et lancent la production papetière à Trois-Rivières.

1910  Fondation de l'Association des citoyens, initiative de Charles Whitehead.


1911  La population de Trois-Rivières est de 13 691 habitants.


1911  Création de la nouvelle paroisse de
Notre-Dame-des-Sept-Allégresses.

1912  Création de la nouvelle paroisse de Sainte-Cécile.


1913  Le 14 juillet, Joseph-Adolphe Tessier est élu maire de Trois-Rivières.


1914  Création du Bureau de la publicité, et nomination d'un commissaire industriel, Joseph Shea.


1914  Établissement des grands magasins à succursales multiples sur la rue des Forges.

1915  Inauguration d'un service de tramways.


1915  Acquisition du terrain de l'Exposition.


1915  Élection du premier conseil municipal à
Sainte-Marthe-du-Cap.

1917  Érection du cimetière protestant Forest Hill sur le boulevard des Forges.

1918  Le 23 septembre, apparition des premiers cas de grippe espagnole au Québec.

1920  Ouverture de la papeterie Canadian International Paper (C.I.P).

1920  Construction de l'École technique de Trois-Rivières.

1920  Fondation du quotidien de Trois-Rivières, Le Nouvelliste.

1921  Le 18 juillet, Louis-Philippe Normand est élu maire de Trois-Rivières.

1921  Loi interdisant aux municipalités d'attirer au moyen de subventions un établissement industriel ou commercial.

1921  Il y a 40 Chinois à Trois-Rivières et 70 Syriens et Libanais. Les Syriens et les Libanais sont fortement concentrés dans l'activité commerciale.

1921  La population de Trois-Rivières est de 22 367 habitants.

1923  Le 8 octobre, Arthur Bettez est élu maire de Trois-Rivières.


1923  Ouverture de la papeterie Three Rivers Pulp and Paper dans l'ouest de la ville, qui deviendra  la St. Lawrence et est aujourd'hui Kruger.

1926  Construction de la rue Sainte-Cécile et des rues voisines.

1927  Érection du cimetière catholique Saint-Michel sur le boulevard des Forges.

Années 1930  Trois-Rivières est dotée d'une station de radio. Elle en accueille une seconde en 1954 puis une troisième à la fin des années 1970.

1930  Inauguration de l'hôtel-sanatorium Cooke dirigé par les Filles de Jésus.


1931  La population de Trois-Rivières est de 35 450 habitants.

1931  Le 2 février, Georges-Henri Robichon est élu maire de Trois-Rivières.

1932  Fondation de la paroisse Sainte-Marguerite dont Louis-Joseph Chamberland est le premier curé. En 1944, il crée la Coopérative d’habitations Sainte-Marguerite pour loger les familles ouvrières et faire disparaître les taudis.

1933-1959  Le député de Trois-Rivières, Maurice Le Noblet Duplessis, est premier ministre du Québec, de 1933 à 1936 puis de 1944 à sa mort en 1959. Il a été élu une première fois en 1927.

1936-1948  Entre 1936 et 1948, le port de Trois-Rivières se hisse au 2e rang des ports du Saint-Laurent en terme de volume de marchandises transbordées, en plus de se tailler une place enviable parmi les ports canadiens.


1937  Le 1er juin, Atchez Pitt est élu maire
de Trois-Rivières.

1938  Programme d'emploi pour les chômeurs :
construction des bâtiments en béton du parc de l'Exposition.

1938  Parution de Trente arpents, de Ringuet.


1940  Délogées par l'armée des terrains de l'Exposition, environ 40 familles s'établissent du côté nord de l'actuel boulevard des Récollets. L'administration municipale accepte de vendre les lots (situés sur un terrain acheté pour faire un dépotoir) à prix modique.


1941  La population de Trois-Rivières est de 42 007 habitants.

1941  Le 15 septembre, Arthur Rousseau est élu maire de Trois-Rivières.

1948  Inauguration du pont Duplessis sur la rivière Saint-Maurice.

1948  Inauguration de l'hôpital Sainte-Marie dirigé par les Soeurs
de la Miséricorde.

1949  Le 19 septembre, Joseph-Alfred Mongrain est élu maire
de Trois-Rivières.



Dernière mise à jour : 3 septembre 2009