Avant 1634 - Présences autochtones

6500 à 6000 av. J.-C.  Premières traces de la présence autochtone sur le territoire de ce qui sera plus tard
le Québec.

6000 av. J.-C.  Le territoire de la Mauricie est complètement libéré
ou presque des eaux de la mer de Champlain.

5000 à 4000 av. J.-C.  Les groupes de chasseurs-cueilleurs du Boulier Canadien atteignent probablement la Haute-Mauricie.

4000 av. J.-C.  Premières preuves de l'occupation
significative du territoire de la Mauricie par des groupes de chasseurs-cueilleurs nomades.

3000 av. J.-C.  Les archéologues situent vers 3000 av. J.-C. l'apparition du couvert végétal que l'on connaît aujourd'hui, c'est-à-dire une forêt mixte de feuillus et de conifères jusqu'au-delà de La Tuque et de la taïga plus au nord.

1000  Les Amérindiens de la Vallée laurentienne adoptent un mode de subsistance basé
sur l'agriculture.

1535  À bord de son navire « l’Émérillon », Jacques Cartier explore
des lieux qu’il nomme « grande rivière de Canada » (le fleuve Saint-Laurent), « rivière de Foix » (la rivière Saint-Maurice) et « grand lac d’Angoulême »
(le lac Saint-Pierre).

1535  Jacques Cartier plante une croix sur l'île Saint-Quentin, dans le delta de la rivière Saint-Maurice.

1550-1580  Les Iroquois quittent la vallée du Saint-Laurent.

1601  Sur la carte de Levasseur apparaît un cours d’eau désigné comme « la rivière des Trois-Rivières ». C’est la première fois que l'on fait mention de ce nom.

1603  Champlain remonte le fleuve, à la recherche d’un site propice à habiter. Il vante les avantages de ce lieu nommé « les Trois-Rivières ».

1603  À l'arrivée de Champlain, la région de Trois-Rivières est en quelque sorte la zone limitrophe entre les territoires des Montagnais à l'est et ceux des Algonquins à l'ouest.

1618  Le site de Trois-Rivières est choisi pour la première fois comme lieu de foire annuelle. Il le sera ensuite de 1620 à 1622, puis deviendra en 1632, le site désigné de cette rencontre qui dure plusieurs jours et qui réunit des centaines de personnes. Trois-Rivières devient alors un des principaux lieux de rencontres commerciales de la colonie naissante.

1618  Arrivée de Jean Nicollet en Nouvelle-France. Il s'établit à Trois-Rivières en 1633, avant même la fondation du bourg.

1624  Champlain organise à Trois-Rivières une
grande rencontre des peuples ennemis pour que cessent les guerres qui rendent la traite des
fourrures périlleuse et coûteuse.

1626  Arrivée en Nouvelle-France de Jacques Hertel de la Fresnière et de Jean Godefroy de Lintot. Tous deux s'établissent à Trois-Rivières en 1633.

1628  Il existe un camp de Montagnais et d'Algonquins sur le site de Trois-Rivières.

1633  La première seigneurie de la région est concédée à Jacques Hertel de la Fresnière.



Dernière mise à jour : 3 septembre 2009