Projets de recherche

Un nouveau chantier de recherche a été ouvert en 2008 pour étendre nos connaissances sur l’histoire de Trois-Rivières du milieu du XIXe au début du XXe siècle à des domaines encore tout à fait méconnus. Le projet « Histoire sociale de la population de Trois-Rivières » vise essentiellement à mettre en rapport les données des listes nominatives des recensements du Canada avec la riche documentation des archives municipales. Ce projet s’insère dans la programmation du Centre de recherche en études québécoises (CIEQ) sous le pôle « Populations, milieux et environnement ». Il se veut une contribution pour valoriser et développer la recherche dans le domaine de l’histoire régionale.

 

Nos recherches sur l’histoire de Trois-Rivières et de sa population couvrent des sujets aussi variés que l’impact social et environnemental du grand incendie de 1908, la participation des femmes au marché du travail, l’éducation des enfants, la formation des quartiers, les conditions de vie et de logement, le rôle de nos institutions, etc. Signalons qu’un volet particulier de nos travaux porte sur l’intégration des immigrants. Plus concrètement, nous cherchons ici à caractériser les minorités ethniques sur le plan démographique, socioculturel et économique tout en nous efforçant de cerner la place qu’elles occupent au sein des effectifs urbains. Les principales questions qui nous préoccupent sont les suivantes : d’où proviennent les immigrants? Où vivent-ils? (sont-ils concentrés dans l’espace ou répartis à travers l’ensemble des quartiers?). Comment vivent-ils? (composition et taille des familles). De quoi tirent-ils leur subsistance et quels sont leurs revenus? Sont-ils scolarisés (indices d’alphabétisation)? Et, plus largement, dans quelle mesure leur profil se compare-t-il à celui des autres citadins?

 

Grâce à l’aide de notre équipe d’assistants-étudiants, l’informatisation systématique des données sociohistoriques sur la population de la ville jusqu’en 1911 en est en cours de réalisation. À terme, notre base de données pourra être consultée via Internet par le grand public, les généalogistes et les milieux scolaires intéressés.

 

Le chantier d’histoire sociale de Trois-Rivières se situe dans le prolongement de l’« Infrastructure de recherche sur le Canada au XXe siècle » (IRCS/CCRI). Il a reçu l’appui financier de la Fondation canadienne pour l’Innovation, de l’UQTR, du CIEQ, de la Fondation de l’UQTR et de la Ville de Trois-Rivières.

 

Responsables du projet : Claude Bellavance et France Normand

 

Assistants de recherche :
  • François Antaya
  • Charles Bussières-Hamel
  • Catherine Lampron-Desaulniers

Employée de soutien :
  • Chantale Dureau


Dernière mise à jour : 3 septembre 2009